Ancien journaliste au Figaro et auteur de plusieurs ouvrages, c’est dorénavant en navigateur aguerri que se présente Fabrice Amedeo.

 Petit mousse deviendra grand : c’est enfant, aux côtés de son père, qu’il s’est pris dans les voiles, en parcourant à bord d’un First 22 la côte bretonne entre Pornichet, la baie de Quiberon et Groix.

Après plusieurs régates, c’est en 2008 qu’il se lance dans le grand bain, lors de la fameuse Solitaire du Figaro. Ainsi, l’année de ses 30 ans il s’offre le luxe de concourir parmi les plus grands navigateurs de la planète. Depuis, il ne cesse de parcourir les océans en répondant présent au départ de grandes courses* comme la Route du Rhum, la Transat Jacques Vabre, La Solitaire du Figaro ou la Transat AG2R. Ses navigations, Fabrice les prépare sérieusement, tel un sportif de haut niveau. Sa ténacité et son perfectionnisme lui permettent de se former et progresser rapidement pour ainsi devenir compétitif face aux plus grands marins. Le temps passé sur les flots a aussi pour lui une dimension aspirationnelle, l’occasion d’un voyage intérieur. En tant que journaliste, Fabrice aime partager avec le grand public  ce qu’il vit à bord de son bateau : la rudesse de la compétition, l’exaltation du dépassement de soi, des émotions souvent complexes, l’enchantement du large, la connexion à la Nature…

 Fin 2016, il est au départ du prestigieux Vendée Globe, course autour du monde en solitaire. A bord de son bateau, un IMOCA**, le Newrest-Matmut, il s’élance à l’assaut des océans les plus sauvages un matin de novembre pour revenir 103 jours tard. Un superbe tour du monde riche en émotions, une aventure incroyable tant pour le marin que pour l’homme, sans aucun doute la plus grande aventure de sa vie ! Aujourd’hui, Fabrice envisage la suite. Sa soif du large renforce sa conviction, son envie insatiable de nouveaux horizons et de nouveaux défis. C’est pour cela qu’il se prépare déjà à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2018.

De nouveaux horizons sur mer et de nouveaux engagements à terre : généreux, attentionné, heureux papa de 3 jolies fillettes, Fabrice est également sensible à la cause des enfants malades. Très actif sur les flots, il a à cœur de concrétiser ses convictions humaines à terre. Aujourd’hui, c’est avec Main dans la Main et Solidaires et tous ses bénévoles que Fabrice s’engage auprès des enfants hospitalisés en devenant parrain de notre association. Sans aucun doute, le début d’une très belle histoire, une histoire que toute l’équipe MDMS souhaite aussi passionnante et passionnée que son amour du large.

Fabrice Amedeo